LA VIE DU REFUGE

Les activités sont multiples et les responsabilités énormes pour nos collaborateurs... 

 

                                                 Chaque jour commence avec :

      - le contrôle des animaux et la prise des mesures qui s’imposent, éventuellement d’urgence, ceci pour      chats, chiens et autres « habitants » du refuge.

 

                      Si tout est normal, la journée se déroule grosso modo comme suit :


     - Contrôler la liste des soins à apporter aux chiens et chats, selon les prescriptions du vétérinaire.



    Le chenil : Sortie des chiens dans les parcs de détente, nettoyage et désinfection de leurs                                           box, nettoyage des gamelles, de leur niche

                              

 
 La chatterie : Nettoyage des litières, lavage et désinfection des cages, nettoyage des gamelles, changement du linge, désinfection des espaces de vie....

 
                                                  L'après-midi continue avec :

         Les promenades, les sorties en parcs, l'observation des animaux, les câlins, la socialisation des plus

   « sauvages » (peureux, traumatisés), préparer le refuge pour la nuit, les derniers nettoyages,

   la préparation de la nourriture et sa distribution.

         Entre un travail et l’autre il y a d’innombrables appels téléphoniques auxquels il faut répondre, sans          jamais perdre patience, malgré la masse de travail qui attend.
S’ajoutent également les visiteurs qu'il faudra guider, les nouveaux arrivés à qui nous devons trouver une      place et que nous installerons confortablement, les départs, seules récompenses de notre lourd labeur, que    nous tenons à accompagner jusqu'à la sortie... 

         Voilà grosso modo une journée tout à fait normale au refuge.
Fatigante, mais oh combien enrichissante quand on observe les animaux qui de peureux,  terrorisés, traumatisés, reprennent confiance et vous montrent toute leur affection.

 

         Alors, même à la fin d’une journée particulièrement chargée et épuisante on se dit toujours que :

Cela en vaut la peine